Tout ce que vous devez savoir sur titre de séjour étudiant

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


Pour les étudiantes internationales en France, si vous voulez continuer à étudier en France, vous devez demande de titre de séjour étudiant régulièrement. Et ça c'est des procédures administratives fastidieuses une longue attente. Depuis que le programme est devenu électronique, la situation est devenue plus complexe. IPLME collecte et établit un FQA pour nos étudiants de mieux comprendre les procédures et réussir à demander leur titre de séjour étudiant. Laissons-nous connaître ce FQA.


Demander un titre de séjour étudiant

Depuis l'année dernière, vous devez faire votre demandede titre de séjour étudiant en ligne sur : ADMINISTRATION-ETRANGERS-EN-FRANCE.INTERIEUR.GOUV.FR


Quand déposer la demande en ligne ?

Pour un renouvellement, la demande doit être déposée entre 4 et 2 mois avant l'expiration de votre titre de séjour. Par exemple, si votre titre de séjour expire le 10 septembre, vous devez déposer votre demande à partir du 10 mai et jusqu'au 10 juillet.

Si vous n'avez pas encore votre inscription universitaire et que le délai de 2 mois arrive à expiration, vous devez déposer votre demande en ligne en fournissant un justificatif de préinscription ou tout justificatif liés à votre projet d'étude pour l'année à venir (candidatures, lettre explicative, etc).


Quels sont les documents requis pour déposer la demande en ligne ?

Télécharger la liste des documents justificatifs à fournir lors de votre demande en ligne.


Qui contacter en cas de difficulté ?

Vous devez contacter le support national par email ou par téléphone au 0 806 001 620.

En cas de difficulté liée à la e-photo, vous pouvez contacter le service client Photomaton à l'adresse suivante : etranger-ants@photomaton.fr. Pour obtenir un remboursement, joignez la capture d'écran de l'ANEF, la copie de la planche photo et un RIB.


Quel document vais-je recevoir pendant le traitement de ma demande ?

Après le dépôt de la demande, vous recevez un accusé de réception qui n'ouvre aucun droit. Ce n'est que si votre carte de séjour ou visa arrive à expiration qu'une attestation de prolongation vous sera envoyée par email. Cette attestation prolonge les effets de votre visa ou carte de séjour. Enfin, lorsque la préfecture a validé votre demande, vous recevez une attestation de décision favorable qui vous couvre jusqu'à ce que votre carte de séjour soit disponible au Welcome Desk.


Quel est le délai de traitement ?

Le délai de traitement dépend de la complétude de votre dossier. Pour accélérer le traitement du dossier

  • Pensez à joindre tous les documents justificatifs requis (passeport, copie du visa, copie du titre de séjour, attestation d'inscription, notes des deux semestres, etc.)

  • Signalez toute situation particulière en complétant la rubrique "Observation".

  • Consultez régulièrement vos emails.

Quels sont les étudiants non concernés par le dépôt en ligne ?

Les titulaires d'un visa de court séjour "étudiant - concours" et les titulaires d'un visa de long séjour "mineur scolarisé" valable depuis plus de trois mois ne peuvent pas déposer leur demande en ligne.

Travailler pendant les études

Le VLS-TS et la carte de séjour "étudiant" permettent de travailler pendant 964 heures par an maximum. Cette durée est calculée sur une année glissante à partir de la date de début de validité du titre de séjour. Il n'est pas nécessaire de demander une autorisation de travail. Le titre de séjour étudiant n'autorise pas l'exercice d'une activité non salariée, y compris en tant qu'auto-entrepreneur.


Stages étudiants

Les stages effectués dans le cadre du cursus avec une convention tripartite ne sont pas considérés comme du travail salarié et la durée de travail n'est donc pas décomptée des 964 heures. Attention, les périodes d'emploi effectuées en vue de l'obtention d'un diplôme ou d'une habilitation (alternance, stage expert comptable, internes, etc.) ne sont pas considérés comme un stage étudiant.


Étudiants dont le cursus implique de dépasser la limite de 964 heures

Si le cursus ou le projet implique de dépasser le quota d'heures autorisées, l'entreprise doit solliciter une autorisation provisoire de travail sur administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr . Cela concerne les étudiants en alternance, les internes, les périodes de "stage" salarié (experts comptables, notaires, etc.).

Voyager au sein de l'Espace Schengen

Le VLS-TS et la carte de séjour "étudiant" permet de voyager dans les autres pays de l'espace Schengen sans être soumis à l'obligation de visa. Le séjour est limité à 90 jours par période de six mois et n'autorise pas l'exercice d'une activité professionnelle. Pour un séjour d'une plus longue durée, il est nécessaire de solliciter un visa de long séjour auprès du consulat du pays concerné.


Revenir en France après un voyage à l'étranger

Aucun titre de séjour n'est requis pour partir à l'étranger, mais pour revenir en France vous devrez avoir un titre de séjour ou un visa en cours de validité :

1. Votre visa ou votre carte de séjour en cours de validité ou, votre VLS-TS ou carte de séjour expirés assortis, d'un récépissé, d'une attestation de prolongation ou, votre attestation de décision favorable (délivrée pour un renouvellement, une première demande ou une demande de duplicata)

Les attestations de prolongation délivrées dans le cadre d'une première demande et le récépissé de demande de duplicata ne permettent pas de revenir en France.


2. Partir étudier dans un autre pays de l'espace Schengen

Si vous participez à un programme d'échange européen, vous pouvez obtenir en France une carte de séjour "étudiant - programme de mobilité" qui vous dispensera de demander un visa de long séjour pour vous rendre dans l'autre pays européen. Si vous n'avez pas cette carte de séjour ou que vous ne participez à un programme d'échange, vous devez solliciter un visa de long séjour auprès du consulat du pays de destination.

6 vues

Posts récents

Voir tout